Articles taggés avec ‘volcan’

J07 SEYDISFJÖRDUR - LAUGAR (Région de MYVATN)

Mercredi 12 septembre 2018

Le temps est au beau ce matin. Nous abandonnons la route côtière pour nous enfoncer dans l’intérieur du pays. Premier arrêt à la cascade GULOFOSS

Passé le col de la montagne à 970m les paysages changent avec des couleurs d’automnes : jaune, rouge, marron, orange qui tranchent avec les zones désertiques noires résultant des coulées de laves plusieurs fois centenaires.

Un arrêt s’imposait au volcan KRAFLA, avec son lac bleu profond. Uns station géothermique est installé à coté de ce volcan.

sans oublier, les fumeroles de HVERIR à la forte odeur de souffre.

En chemin, on a même trouvé une douche chaude gratuite !

Juste en arrivant à MYVATN, nous avons déambulé dans un labyrinthe de lave, résultat d’une coulée de lave il y a 2500 ans qui s’est déversée dans un lac, faisant évaporer l’eau. En refroidissant le plafond de la coulée de lave s’est effondré.

LOGEMENT :
Nous sommes installé pour 4 nuits dans un bungalow sympa, moderne et bien équipé.

J03 REYKJAVIK - HELLA

Samedi 8 septembre 2018

La vraie découverte du pays a commencé aujourd’hui.

Tout d’abord, à peine sorti de la ville nous avons visité un champ de lave.

Ensuite, route pour la visite d’un tunnel de lave aux dimensions et aux couleurs impressionnantes. Température de 5°c

Puis on a visité une petite ville ou le centre est soit-disant un bassin géothermique, mais à part un ruisseau d’eau chaude on n’a vu que des trous vides et sans eaux.

On a poursuivi la route jusqu’au cratère de KERID. En fait c’est pas 1 mais 3 cratères qui se touchent l’un l’autre, dont un est remplit d’eau.

On a continué jusqu’au site de GEYSIR, LE site à ne pas manquer, où se produit à intervalle régulier un geyser à près de 35 m de haut. Il est entouré de nombreux autres bassins d’eau chaude entre 80° et 100°c.

Pour finir la journée, le cou du spectacle est la double chute de GULFOSS, la plus puissante d’Europe en débit.

LOGEMENT :
Note circuit ayant pris plus de temps que prévu nous sommes arrivé chez notre hôte vers 21h.
Peu causante, elle nous a indiqué notre chambre et la salle de bain en tout juste 3 mots d’anglais.

Le petit déjeuner était copieux mais la dame ne parlait toujours pas plus. En fait elle causait juste 2 ou 3 mots d’anglais. Dommage, sa Guesthouse était vraiment sympa et un peu de dialogue aurait été apprécié.

J01 EN VOYAGE

Jeudi 6 septembre 2018

Debout 7h30, douche et petit dej.

cette fois-ci on a pris la bonne navette à 8h30. Direction le terminal 2 pour emprunter la navette de l’aéroport qui nous a emmenée au terminal 1.
On se sentait bien seul au milieu d’une centaine d’islandais qui rentraient chez eux. Mais c’est quoi cette langue l’islandais ?

Décollage de Paris à 13h25 (retard 50mn) : 23°c et ciel gris.
Atterrissage à Kéflavik à 16h25 (soit 14h25 heure locale) : 11°c et ciel bleu vent 80 km/h
On y est enfin !!!!

Prise de la voiture et nous voila parti pour 18 jours à la découverte du pays.
Première halte au phare de Gardur ! Ah le bon air marin ! mais pas de phoques ni d’oiseaux, la mer est trop agitée.

Nous avons traversé la région de Hafnaberg, ou l’on se croirait sur la Lune ou Mars. Un paysage complètement chamboulé, les restes d’une coulée de lave vieille de quelques siècles.

On a poursuivi notre route jusqu’à la pointe de Reykjanesviti pour admirer des vagues qui se fracassent sur la falaise, reste d’une coulée de lave.

Puis à deux pas, le complexe de Gunnuhver où est capté la vapeur qui remonte du sol en surface. une petite passerelle en bois permet de s’y approcher. L’odeur de souffre est très présente.

18h30, il fallait rejoindre notre logement. on est passé par le site de Krýsuvík, autre endroit ou l’eau et les boues chaudes remontent du centre de la terre. Et là tu réalises que tu marches sur le cratère d’un volcan en activité.

Juste après Krýsuvík, un magnifique lac, le lac de Kleifarvatn. mais le vent était tellement fort qu’on arrivait à peine à tenir debout, et à prendre des photos.

LOGEMENT :
Le logement initialement prévu a subit quelques avaries et notre hébergeur nous a installé pour la nuit dans un hôtel situé à 800 m de chez lui avec coin cuisine.

Arrivée au logement vers 20h. Heureusement que la superette Kronan était juste de l’autre côté de la rue.