Articles taggés avec ‘LAUGAR’

J11 LAUGAR - HVAMMSTANGI

Dimanche 16 septembre 2018

Au revoir les eaux chaudes. Nous prenons la direction du nord-ouest du pays.

On est parti sous un temps couvert, pluvieux, neigeux, bref un temps de chien. En route nous avons vu des sommets (300 mètres) enneigés.

Heureusement que dans la vallée suivante le beau temps est revenu. Une halte à la ferme écomusée, une maison de paysans en tourbes semi enterrée avec toit végétalisé, nous en a appris sur la vie des islandais jusqu’en 1910.

Puis nous avons fait le tour de la péninsule de VATNSNES par la route de terre 711. On a vu un rocher isolé et érodé dans la mer d’une hauteur de 15m et dont la base est creusée par la mer. La légende raconte que c’était à l’origine un Troll qui fut surpris par le lever du soleil qui le transforma en pierre.

Quelques kilomètres plus loin, nous avons même vu des phoques qui trempaient et s’amusaient dans les eaux fraiches du détroit du Groenland.

LOGEMENT :
Ce soir nous posons nos valises à HVAMMSTANGI, 600 habitants dans une charmante maison en plein centre ville.

J10 LAUGAR - HUSAVIK - LAUGAR

Samedi 15 septembre 2018

Ce matin la météo est enfin au beau fixe, avec 4° à 10h. Le sol de la terrasse est glissant, il a du geler durant la nuit.

Direction HUSAVIK pour l’observation des baleines !!!

Mer un peu houleuse, mais sans plus.
On était déjà bien équipé : T-shirt à manches longues, polaire, doudoune légère, anorak, gants, bonnet, lunettes de soleil. Arrivé au bateau on nous a fait enfiler une couche de plus ; une combinaison anti froid très saillante.

Direction la mer du GROENLAND.

Après 30 mn de navigation les premiers souffles sont apparus. Enfin, on voyait des baleines après les 2 ratés du QUÉBEC à cause du brouillard.
C’est cadeau !!!

Cette balade en mer malgré l’équipement, nous avait un peu rafraîchit, aussi pour nous réchauffer, nous somme retournés nous relaxer dans l’eau à 38°.

En rentrant, on a quand même lavé la voiture, car après ces 3 jours à rouler sur les routes de terre elle était méconnaissable, et encore la notre n’était pas trop sale.

J09 LAUGAR - SIGLUFJORDUR - LAUGAR

Vendredi 14 septembre 2018

Comme hier, la météo n’était pas au rendez-vous avec 4° et quelques flocons de neiges.

La sortie aux baleines était une fois de plus compromise et reportée à demain.
On a donc décidé de visiter le fjord EYJAFJORDUR.

En chemin nous nous sommes arrête à la “chute des Dieux”, GODAFOSS.

La première ville rencontrée était AKUREYRI, 2ème agglomération d’Islande avec 18 000 habitants.
Peu à dire car le centre ville historique comporte seulement 2 rues - et 2 trolls.

Ensuite DALVIK qui empeste le poisson (Aiglefin, Morue, Saumon, Sébaste) car la ville entière est un port puis, OLAFSFJORDUR, petite bourgade coincée au bout d’un fjord dans laquelle on a vu un tremplin à ski, preuve il en est, qu’il doit bien neiger en hivers.

et SIGLUFJORDUR par 66°,11 Nord, la ville la plus septentrionale que nous ayons visité.
mais pour nous y rendre nous avons traversé 3 tunnels soit 14 km sous les montagnes islandaise, dont 1 tunnel à voie unique et créneau de croisement.

Heureusement que la ville est plus lumineuse que les tunnels !!!

De retour au logement, une bonne assiette de pâtes aux langoustines (homard islandais) nous attendais.

J08 LAUGAR - HUSAVIK - LAUGAR

Jeudi 13 septembre 2018

Au lever, le beau temps n’était pas au rendez-vous. Que faire ?

On a décidé d’aller voir comment s’organisait les safaris photos aux baleines.
Peine perdu, pas de sortie à cause du mauvais temps. On a poursuivi notre route jusqu’à ASBYRGI

Ensuite on est passé par la chute d’eau de DETIFOSS

avant d’aller nous relaxer dans une eau à 38°, température extérieure 3° seulement.
qu’est-ce qu’on était bien !

J07 SEYDISFJÖRDUR - LAUGAR (Région de MYVATN)

Mercredi 12 septembre 2018

Le temps est au beau ce matin. Nous abandonnons la route côtière pour nous enfoncer dans l’intérieur du pays. Premier arrêt à la cascade GULOFOSS

Passé le col de la montagne à 970m les paysages changent avec des couleurs d’automnes : jaune, rouge, marron, orange qui tranchent avec les zones désertiques noires résultant des coulées de laves plusieurs fois centenaires.

Un arrêt s’imposait au volcan KRAFLA, avec son lac bleu profond. Uns station géothermique est installé à coté de ce volcan.

sans oublier, les fumeroles de HVERIR à la forte odeur de souffre.

En chemin, on a même trouvé une douche chaude gratuite !

Juste en arrivant à MYVATN, nous avons déambulé dans un labyrinthe de lave, résultat d’une coulée de lave il y a 2500 ans qui s’est déversée dans un lac, faisant évaporer l’eau. En refroidissant le plafond de la coulée de lave s’est effondré.

LOGEMENT :
Nous sommes installé pour 4 nuits dans un bungalow sympa, moderne et bien équipé.